Guide de bricolage pour le ponçage et le polissage des sols

Guide de bricolage pour le ponçage et le polissage des sols

Si vous décidez de poncer et de polir votre plancher en bois, voici un guide pour garantir que le travail est effectué correctement.

Rien ne vaut la beauté naturelle et l’esthétique des parquets en bois. Cependant, comme la plupart des objets de la maison, ils nécessitent un entretien régulier pour rester en bon état. Dans cet article, nous examinerons les différences entre le polissage et le ponçage, la façon de préparer les planchers pour les deux procédures, et si cela vaut la peine d’essayer de le faire soi-même.

Quel est l’objectif du ponçage et du polissage des sols ?

Il existe deux méthodes principales pour entretenir et restaurer les planchers en bois : le ponçage et le polissage. Vous pouvez le faire vous-même ou vous faire aider par des professionnels comme cette entreprise de floor.com. Ce sont des experts en matière de ponçage et de polissage des sols, qui proposent de multiples options de revêtement non toxique.

La question qui se pose maintenant est la suivante : quand devez-vous appliquer l’une ou l’autre méthode ? Cela dépend de l’état de votre plancher puisque les deux techniques ont des objectifs différents. Vous pouvez utiliser ces méthodes ensemble ou individuellement, avec des avantages et des inconvénients pour chaque technique.

Polissage

Le polissage, parfois appelé « lustrage », est une méthode qui donne un bel éclat à la surface du bois. Cependant, ce n’est pas l’approche la plus efficace car elle ne pénètre pas profondément dans le bois. Elle permet plutôt de rehausser la brillance de la cire, de l’encaustique ou du vernis que vous avez appliqué sur votre parquet. Les parquets anciens en excellent état sont idéaux pour cette procédure car ils ont souvent une surface très saine qui réagit bien au polissage. Il est possible de polir des parquets plus récents après le traitement. Cependant, il est préférable de le faire immédiatement après qu’un nouveau traitement leur ait été appliqué.

Ponçage

Lorsqu’il s’agit de réparer un parquet endommagé, le ponçage est la meilleure méthode. Il permet d’enlever la couche supérieure du bois et tout bois sec ou malsain, pour révéler le bois sain en dessous. Vous pouvez ensuite le recouvrir d’un vernis ou d’une teinture.

Les deux procédures peuvent être combinées. Cependant, la combinaison exacte dépend des sols particuliers sur lesquels vous travaillez. Il est recommandé de polir vos sols après les avoir poncés jusqu’au grain avant d’appliquer un vernis ou une laque. Il est probable que le polissage ne sera pas nécessaire si vous poncez vos sols jusqu’au grain et que vous les teignez ensuite. En effet, les teintures sont absorbées par le bois et ne fournissent pas la surface adéquate pour le polissage. Les revêtements de sol extérieurs, tels que les porches et les terrasses, sont rarement polis.

En ce qui concerne les rayures, tout dépend de la gravité des dommages. Si le dommage est mineur, il est fort probable qu’il n’endommage que la couche extérieure de cire, de vernis ou de brillance. Elles disparaîtront après le polissage. En revanche, si la rayure est plus profonde et pénètre dans le bois, vous devrez poncer le bois pour le ramener à son état d’origine.

Procédure de bricolage pour le ponçage et le polissage

Si vous décidez de faire le ponçage ou le polissage vous-même, vous devez faire quelques recherches. Avant de commencer le processus, faites une évaluation approfondie de la situation et confirmez que vous avez les outils appropriés à portée de main.

Outils pour le ponçage

Si vous prévoyez de poncer les planchers vous-même, vous devrez rassembler un certain matériel à l’avance. Une petite ponceuse, un coupe-bordure, un aspirateur, des rallonges électriques (10 mètres au moins), un marteau et des clous seront nécessaires pour le ponçage. Si vous ne vous y connaissez pas en travaux, nous vous invitons à chercher des guides pour choisir votre ponceuse afin de choisir du matériel adapté aux travaux que vous souhaitez réaliser. En outre, de grandes poubelles vides et des sacs poubelles seront nécessaires pour stocker la poussière et les débris. Enfin, pour votre sécurité personnelle, vous aurez besoin de masques anti-poussière, de protège-oreilles, de chaussures solides et de quelqu’un pour vous aider car ce n’est certainement pas un travail pour une seule personne.

Vous aurez besoin d’une ponceuse polivac pour faire le travail correctement. Les utilisateurs novices trouveront cette ponceuse plus simple à utiliser qu’une ponceuse à bande, et comme elle fonctionne avec une action de ponçage d’avant en arrière, elle sera plus légère et plus lente. Les ponceuses de sol, qu’elles soient à bande ou à tambour, sont nécessaires si votre sol est endommagé ou s’il a été recouvert de plusieurs couches de finition. Une plus grande force du haut du corps est alors nécessaire.

Papier de verre

Chaque ponceuse a besoin d’un papier de verre approprié qui déterminera l’état de votre plancher en bois après le ponçage. Le grain du papier de verre est d’abord grossier (24), puis passe à 40, 80, 120 et enfin à Polyvac 150. Si vous ne savez pas par où commencer, le papier de verre de grain 60 est un excellent point de départ. Si les sols sont très durs, vous aurez besoin d’un grain plus grossier et plus adapté, comme un grain 24. Au fur et à mesure de l’avancement du projet, vous devrez probablement passer à un papier de verre plus fin, de grain 120, pour les finitions, qui nécessiteront également plus de temps.

Procédure de ponçage

Vous avez donc choisi votre ponceuse et vous êtes prêt à commencer. Que devez-vous faire maintenant ? Les ponceuses sont assez lourdes, vous aurez donc besoin de quelqu’un pour vous aider à les soulever et à les pousser pendant que vous les utilisez, afin de vous assurer que vous avez une bonne prise sur la machine.

Elle comprendra des flèches directionnelles indiquant la bonne façon de connecter le papier de verre. Les ponceuses à tambour sont conçues avec des poignées détachables pour simplifier les choses. Vous devez la garder en sécurité et garder un œil sur le sac à poussière. Vous devrez également vous débarrasser des sacs lorsqu’ils seront trop pleins.

Tournez la ponceuse sur le côté de façon à ce que l’avant soit ouvert. Vous commencerez par le grain le plus faible pour votre première série de ponçages et vous monterez progressivement jusqu’au grain 120 pour votre finition. Il convient de noter que vous devrez souvent remplacer votre papier de verre. Prenez donc votre temps et vérifiez-le de temps en temps plutôt que de vous précipiter et d’endommager le sol !

Commencez par le centre de la pièce et allez vers l’extérieur. L’objectif est de faire en sorte que la ponceuse se déplace de manière régulière et cohérente sur le sol. Maintenez une ligne droite avec le grain du plancher, à la fois vers le haut et vers le bas, et dans des mouvements avant égaux. Lorsque vous tournez, n’oubliez pas que vous devrez relever le tambour. Si vous ne le faites pas, vous risquez d’endommager votre revêtement de sol.

Après chaque étape, enlevez autant de poussière que possible. Cela facilitera le nettoyage et rendra le lieu de travail plus sûr et plus agréable.

Lorsque vous avez fini de poncer vos planchers en bois et que vous avez atteint les bords, vous devez passer à la ponceuse de bordures pour finir les plinthes. Maintenez une certaine cohérence dans le ponçage de vos sols en vous assurant que la ponceuse polivac et la déligneuse travaillent sur le même gradient pour obtenir une finition lisse et professionnelle.

Le ponçage de détail doit être effectué à la main ou à l’aide d’une petite ponceuse de détail avec le grain de papier de verre approprié pour le travail à effectuer.

Si un revêtement et un polissage sont nécessaires après le ponçage, toute la poussière doit être retirée de la zone au préalable.

Procédure de polissage

Le processus de polissage comporte de nombreuses phases, et chacune d’entre elles est importante. Chaque étape doit être réalisée en tenant compte de vos besoins particuliers et des caractéristiques uniques de votre parquet en bois. L’aide de professionnels est recommandée ici, car la moindre erreur peut nuire à la qualité et à la longévité du parquet.

Supposons que vous n’ayez pas l’habitude de travailler avec des parquets en bois. Dans ce cas, il peut être difficile de déterminer dans quelle mesure certaines procédures de préparation sont nécessaires. En outre, il n’est pas toujours simple de choisir la teinture appropriée pour votre bois. Si vous ne le faites pas, vous risquez de vous retrouver avec un plancher en bois insuffisamment protégé, qui risque de perdre son attrait esthétique.

En outre, les sols se dégradent à des rythmes différents, même au sein d’une même maison. Cela est dû à divers facteurs, notamment le trafic piétonnier, la disposition du sol, le taux d’humidité et la position des meubles.

Préparation des sols

La préparation est la première étape de la restauration de vos sols en bois. Bien que cette étape puisse sembler simple, il est toujours utile de demander l’avis d’un expert.

L’étape de préparation est assez consultative et consiste généralement à examiner les planchers et à déterminer s’ils conviennent à une gamme de matériaux, puis à déterminer ce qu’il faut faire pour aider à sa restauration.

Application des produits de scellement

Après le ponçage, votre sol est prêt pour la rénovation. La précision est cruciale à cette étape, aussi cette procédure peut-elle être compliquée pour les personnes n’ayant pas beaucoup d’expérience du travail du bois. Il est essentiel d’appliquer le bon scellant et le bon poli à ce stade, car ils affecteront directement l’apparence et la longévité de votre plancher en bois. Consulter un expert vous éclairera sur ce qu’il faut faire, car il aura toute l’expertise nécessaire pour vous garantir le meilleur résultat.

Pour obtenir une finition parfaite, vous aurez besoin de plusieurs couches de revêtement. Les résidus d’uréthanes ou de polyuréthanes agissent comme un revêtement protecteur, prolongeant la durée de vie de votre sol. Vous pouvez choisir parmi différents revêtements, notamment les revêtements à base d’huile, les revêtements durcis à l’humidité, les revêtements à base d’eau, les vernis, les cires, les laques, la gomme-laque et les huiles naturelles non toxiques.

Sachez toutefois que la réalisation d’une telle procédure requiert de l’expertise et de l’expérience. Par conséquent, veuillez contacter un professionnel au préalable pour éviter tout dommage inutile et toute perte de temps et d’argent.

Mesures de sécurité après le polissage

Il y a quelques mesures de sécurité à prendre après le ponçage et le polissage du plancher en bois.

Pendant au moins 24 heures, évitez de marcher sur le plancher. Cela évitera d’endommager le plancher pendant qu’il se tasse encore. De plus, le polyuréthane prend sept jours pour durcir complètement. Vous pouvez réintégrer les meubles dans la pièce au moins 72 heures après l’application de la dernière couche. Évitez de traîner les meubles ; portez-les plutôt et positionnez-les de manière à éviter de rayer ou d’érafler le sol.

Fixez des coussinets de protection ou de petits morceaux de feutre au pied des meubles et des objets lourds pour éviter les rayures sur votre sol fraîchement poncé et enduit. Ces coussinets sont disponibles dans les quincailleries.

Conclusion

Les projets de ponçage et de polissage vous donnent le plaisir de voir un changement spectaculaire de vos sols en bois en peu de temps. Que vous soyez un bricoleur expérimenté ou que vous débutiez, je suis sûr que vous avez appris quelque chose ici. Et si vous avez besoin d’aide, vous avez toujours la possibilité de demander l’aide de professionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *