6 étapes pour préparer la vente d'une succession décédée

6 étapes pour préparer la vente d’une succession décédée

La perte d’un être cher peut être dévastatrice, et la vente des biens qu’il a laissés derrière lui peut ajouter au stress. Si vous êtes l’exécuteur testamentaire choisi, c’est l’une des tâches les plus importantes que vous aurez à accomplir pour honorer les souhaits de votre proche décédé.

La vente de la succession d’une personne décédée peut être très émouvante. Il est donc préférable de connaître les étapes à suivre pour éviter d’être dépassé par le processus. Pour vous aider à mener à bien cette tâche intimidante, voici sept étapes pour préparer la vente de la succession d’une personne décédée.

Trier les possessions et faire un inventaire

Lorsque vous vous préparez à vendre la succession d’un défunt, la première chose à faire est de trier toutes les possessions qu’il a laissées derrière lui. Le fait de passer en revue tous les souvenirs d’un être cher décédé peut rendre les gens émotifs, alors préparez-vous à la vague d’émotions que vous pourriez rencontrer au moment de décider de vendre ou de donner les souvenirs que vous trouverez sur la propriété. Et si vous trouvez de vieux rebuts disponibles et rangés dans un coin de la propriété, vous pouvez les faire éliminer.

La création d’un inventaire ou l’établissement d’une liste des objets vous donnera une idée plus précise de la taille de la succession. Cette étape devrait permettre de découvrir les dettes ou les impôts qui restent à payer par le défunt.

Faire homologuer le testament

Après avoir trié les biens restants du défunt, vous devez vous assurer que ses dernières volontés et son testament sont déjà homologués. L’homologation est une procédure judiciaire au cours de laquelle un juge vérifie et approuve l’authenticité d’un testament.

Le testament doit être homologué avant qu’un exécuteur puisse vendre, diviser, transférer ou négocier tout bien de la succession du défunt. Si vous êtes l’exécuteur désigné dans le testament, il est de votre devoir de demander l’homologation au tribunal. Si, par contre, il n’y a pas de testament, le tribunal désignera le plus proche parent, qui sera alors l’exécuteur.

Distribuer les biens selon le testament

Lorsque le testament est homologué, ce que vous devez faire – en tant qu’exécuteur – est d’exécuter ce qui a été écrit par le défunt. Il est fort probable que le défunt ait légué certains biens à un conjoint, un enfant, un parent ou un bon ami. Ces biens doivent d’abord être distribués en conséquence et transférés à leur nom, afin qu’il n’y ait pas de problème lorsque les biens seront mis en vente.

Travaillez avec un agent immobilier

L’engagement d’un agent immobilier facilitera le processus de vente pour les bénéficiaires. La vente de biens immobiliers peut être compliquée, surtout si vous n’avez pas d’expérience préalable dans ce domaine. Il est donc préférable d’engager quelqu’un qui dispose du bon réseau et qui est déjà au courant des démarches nécessaires.

Choisir un agent immobilier réputé, c’est faire confiance à quelqu’un pour commercialiser les biens, négocier les prix et les conditions en votre nom, et s’occuper des acheteurs potentiels qui souhaitent inspecter la propriété. En confiant toutes ces tâches à un professionnel, vous pourrez vous concentrer sur d’autres questions familiales importantes.

Déterminer le prix de vente

La prochaine chose à faire est de déterminer le prix de vente. Si vous avez déjà engagé un agent immobilier à ce stade, vous avez déjà fait la moitié du travail pour vous. Les agents immobiliers peuvent vous donner une idée du prix des propriétés et vous aider à fixer des attentes réalistes.

Méthode de vente

La méthode de vente varie en fonction des circonstances de la propriété. Les méthodes courantes sont la vente à date fixe, la vente privée ou la vente aux enchères. Là encore, il est préférable de consulter votre agent immobilier et votre conseiller juridique avant de choisir une méthode de vente.

Si le défunt a laissé des dettes impayées, la vente se fera probablement aux enchères. De cette façon, les créanciers peuvent toujours être payés avec le produit de la vente. Ce qui reste sera ensuite divisé entre les héritiers ou les bénéficiaires.

Déclaration du vendeur

Une déclaration du vendeur est un document qui divulgue des informations sur la propriété. Elle est destinée à l’acheteur potentiel qui doit connaître toutes les informations et conditions nécessaires avant d’acheter la propriété et de signer un contrat. Un avocat peut également être sollicité pour aider à créer ce document.

Résumé

La gestion de la succession d’un être cher décédé peut être accablante, surtout en cas de complications inattendues. Mais le processus peut être moins stressant si vous travaillez avec les bonnes personnes. Un avocat et un agent immobilier peuvent vous aider et vous guider dans plusieurs de ces processus.

Les avocats peuvent vous aider pendant l’homologation et même aider à créer des contrats pour la vente de la succession. D’autre part, les agents immobiliers sont chargés de la commercialisation et de la négociation avec les acheteurs potentiels de la succession. Vous devez travailler main dans la main avec ces professionnels pour que la transaction soit réussie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.